8. Que faire en cas d'harcèlement criminel?

Si vous avez été victime de harcèlement criminel, vous pouvez poser plusieurs gestes. Toutefois, dites-vous que vous n'êtes pas la cause du harcèlement criminel. Ce qui vous arrive, n'est pas de votre faute. En aucun temps, une personne ne mérite de subir du harcèlement criminel. Vous n'avez pas à vous sentir coupable, mal à l'aise ou humiliée. Vous n'avez pas à vous blâmer ou à recevoir de blâme pour ce harcèlement. Personne n'a le droit de harceler criminellement une autre personne en utilisant son pouvoir ou son autorité. Le harceleur est responsable de son comportement. Si vous êtes harcelée, considérez fortement de le dénoncer. Vous pouvez choisir d'en parler à une autre personne à qui vous faites confiance, comme une amie, un parent, un membre de la famille, votre partenaire ou vous pouvez communiquer avec un Centre d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuels, une maison d'hébergement pour les femmes violentées, une ligne d'écoute et de soutien pour les femmes, un service d'aide aux victimes et témoins ou à une thérapeute, une intervenante, une travailleuse sociale, la police, une infirmière ou un médecin de famille, une avocate, etc. Il est important de signaler tous les incidents de harcèlement criminel à la police. Dans certains cas, afin qu'un incident soit considéré comme une infraction et permettre des poursuites envers le harceleur, il faut qu'il y ait documentation du comportement. Vous devrez donc faire un rapport des incidents de harcèlement afin de démontrer le harcèlement :
  • Prenez en note tous les incidents de harcèlement. Ces notes doivent mentionner la date du harcèlement et les détails du comportement. Indiquez aussi des détails sur la façon dont le comportement vous a affectée.
  • Conservez des copies des messages téléphoniques, des notes ou des lettres que vous recevez. Gardez tous les colis ou les cadeaux que vous recevez.
  • Si le harceleur fait des menaces, prenez-les au sérieux et signalez-les à la police
  • Mentionnez à la police les antécédents de votre relation avec le harceleur
  • Cette information vous aidera à démontrer que vous êtes harcelée et étoffera votre dossier
  • Protégez-vous. Assurez-vous que votre maison est sécuritaire. La police peut faire une inspection de sécurité si vous en faites la demande. Verrouillez bien les portes d'entrée, les portes de votre garage et vos fenêtres.
N'acceptez pas de colis que vous n'avez pas commandés. Exigez de votre compagnie de téléphone que votre numéro n'apparaisse pas sur les afficheurs d'autres personnes. Changez votre numéro de téléphone ou inscrivez votre numéro sur la liste confidentielle, etc.