7. Vos enfants?

On dit souvent qu'il vaut mieux pour les enfants de vivre avec leurs deux parents, même s'ils sont exposés à la violence. C'EST FAUX, C'EST UN MYTHE! Les enfants qui vivent dans la violence, en la subissant ou comme témoin, souffrent émotionnellement. Ils vivent dans la crainte. Ils ne se sentent pas en sécurité. Plusieurs se sentent coupables de la violence. Ils peuvent éprouver des difficultés scolaires. Ils peuvent présenter certains problèmes de santé : troubles de sommeil, maux de tête et d'estomac, allergies, problèmes d'alimentation (suralimentation ou sous-alimentation). Certains feront des fugues ou fuiront dans les paradis artificiels de la drogue. Il est maintenant reconnu que les conséquences pour les enfants qui témoignent la violence familiale envers leur mère sont aussi graves que s'ils étaient eux-mêmes victimes de violence. Ces enfants risquent d'avoir des problèmes d'adaptation dans leur enfance et leur adolescence. Ils apprennent vite que la violence est un moyen de régler les conflits avec les autres. Plusieurs risquent de reproduire le même comportement, arrivés à l'âge adulte. Certains garçons se comportent à l'égard de leur mère ou de leur conjointe comme le faisait leur père. Certaines filles auront tendance à nouer des relations avec un partenaire violent.

Tu connais… c’est quoi une maison d’hébergement :
 https://www.youtube.com/watch?v=gUcNISt4ino

Tu connais… c’est quoi un plan de sécurité :
https://www.youtube.com/watch?v=vdupigXLYpU

Tu connais… les effets de la violence conjugale sur les enfants : 
https://www.youtube.com/watch?v=P2k1_mysvhE