4. Plan de sécurité

Si votre partenaire est violent, appelez la police. Si vous ne pouvez pas appelez la police, alertez les voisins en faisant du bruit, peut-être communiqueront-ils avec la police à votre place. Établissez un plan de sécurité
  • Évitez d'avoir des armes à la maison et s'il y en a, chercher un moyen pour vous protéger
  • Planifiez ce que vous ferez si vous êtes victime de violence conjugale. Quel moyen de transport allez-vous utiliser? Quel sera l'endroit sécuritaire où vous aller vous réfugier? Avez-vous suffisamment d'argent pour répondre aux premiers besoins (taxi, téléphone, etc.)? Si vos enfants sont témoins de violence conjugale, leur avez-vous montré comment appeler la police? Si vous décidez de quitter la maison en cas de violence conjugale, emmenez les enfants
  • Essayer d'être autonome au plan financier. Ouvrer un compte de banque à votre nom. Prenez des dispositions pour que votre partenaire ne connaisse pas cette information
  • Gardez toujours sur vous les numéros d'urgence
  • Laissez quelques vêtements, les doubles des clés de maison et de voiture, de l'argent, etc. chez une amie ou un ami. Gardez une photocopie des passeports, certificats de naissance, des documents d'immigration, des cartes-santé, des cartes d'assurance sociale dans une enveloppe scellée que vous laisserez chez votre ami ou amie
Si vous décidez de quitter votre maison, vous devez songer à apporter :
  • Tout document légal ou une copie comme des actes de vente, hypothèques, bail, etc.
  • Des clés de la maison, de la voiture, du coffret de sûreté
  • Tous vos papiers d'identité (certificat de naissance, ceux de vos enfants, vos cartes d'assurance-maladie, de crédit, d'assurance sociale, vos papiers d'immigration et de citoyenneté, permis de conduire, certificat de mariage, passeports, carnets de banque)
  • Vos médicaments
  • Les biberons, couches, vêtements, jouets favoris et couvertures des enfants
  • Dans la mesure du possible, placez les objets nécessaires dans une valise ou une boîte que vous emporterez. Sinon, demandez si la police pourrait vous accompagner à la maison plus tard pour que vous puissiez y prendre les effets dont vous avez besoin
  • Apportez de la monnaie ou une carte téléphonique pour faire vos appels. Tentez de ne pas utiliser des modes de paiement qui permet à l'agresseur de retracer l'endroit où vous êtes (carte de crédit, etc.)