4. Éliminer les mythes

Il y a beaucoup de mythes entourant l'agression sexuelle dans notre société. Le premier mythe que nous devons combattre est celui d'accuser les victimes pour ce qui leur arrive ou leur est arrivé. Nous devons renverser le courant et faire porter la responsabilité des agressions sexuelles aux agresseurs. MYTHE : La majorité des agressions sexuelles sont commises par des étrangers. RÉALITÉ : La majorité des femmes (environ 80%), sont agressées sexuellement par une personne qu'elles connaissent. MYTHE : La plupart des agressions sexuelles sont commises la nuit dans des endroits inconnus, sombres et déserts. RÉALITÉ : La plupart des agressions sexuelles (60%) ont lieu dans une maison privée, le plus souvent celle de la victime (38%). Chez les adolescentes, les autos et les « partys » sont des lieux communs d'agressions sexuelles. MYTHE : Lorsqu'une femme dit non, en réalité, elle veut dire oui. RÉALITÉ : NON, c'est NON. Toute activité sexuelle sans consentement est une agression sexuelle et c'est un crime. MYTHE : Les hommes qui commettent des agressions sexuelles ont des désirs sexuels incontrôlables ou ont des troubles mentaux. RÉALITÉ : L'agression sexuelle est un crime de pouvoir et de contrôle, et non une pulsion sexuelle incontrôlable ou le résultat d'une maladie mentale. Les études démontrent que les agresseurs sont des hommes normaux et ordinaires. MYTHE : Les femmes qui s'habillent d'une manière aguichante (sexy) et qui sont provocantes méritent de se faire agresser. Elles l'ont cherchée. RÉALITÉ : Aucune femme ne mérite ou cherche à se faire agresser sexuellement. Peu importe son apparence, ses attitudes, ses comportements, la victime n'est pas responsable de l'agression. Les femmes ont le droit de refuser des contacts sexuels à tout moment et on se doit de respecter ce droit. MYTHE : Seules les jeunes femmes belles, minces et séduisantes se font agresser sexuellement. RÉALITÉ : Toutes femmes courent le risque d'être victime d'agression sexuelle, peu importe leur âge, leur apparence physique, leur origine raciale ou ethnique, leur statut économique, leur religion, etc. MYTHE : Les femmes ne peuvent pas se faire agresser sexuellement par leur mari, leur conjoint ou leur partenaire. RÉALITÉ : Lorsqu'une personne refuse d'avoir des relations sexuelles et qu'elle est forcée, c'est une agression sexuelle. Sans consentement, il y a des agressions sexuelles, même dans un mariage ou lors des fréquentations.