3. Conséquences de l'agression sexuelle

L'agression sexuelle a des conséquences graves sur la santé des femmes et entraîne de sérieux troubles psychologiques. Les réactions peuvent varier d'une femme à l'autre. Parfois les effets se font sentir plusieurs années après l'agression. Elle peut entraîner des CONSÉQUENCES PSYCHOLOGIQUES telles que :
  • La dépression
  • La confusion
  • L'anxiété
  • La culpabilité
  • La honte
  • Les réminiscences ou « flash-back »
  • La colère
  • La tristesse
  • Les sauts d'humeur
  • La perte de confiance en soi et de l'estime de soi
  • Le sentiment d'être souillée et de « ne pas valoir grand-chose »
  • L'absence d'émotions ou de la froideur dans les contacts avec les autres, etc.
Elle peut occasionner des BLESSURES PHYSIQUES telles que :
  • Des fractures
  • Des dislocations
  • Des écorchures de la peau ou des tissus
  • Des déchirures de la peau ou des tissus
  • Des bleus
  • Des bosses ou des marques de coups
  • Des hémorragies internes, etc.
Elle peut occasionner des RÉACTIONS PHYSIQUES telles que :
  • Des troubles alimentaires (nausées, vomissements, perte d'appétit, douleurs d'estomac, suralimentation)
  • Des troubles de sommeil (cauchemars, insomnie)
  • Des maux de tête
  • Des ulcères
  • De la fatigue
  • Des symptômes gynécologiques (écoulement vaginal, démangeaison, brûlements)
  • Des symptômes d'infections transmises sexuellement
  • Une douleur générale dans le corps, etc.
Elle peut avoir des INFLUENCES SOCIALES telles que :
  • L'isolement social
  • Une peur généralisée des gens, peur des hommes, peur que l'agresseur revienne ou que l'agression se reproduise, etc.
  • Une dépendance (besoin d'être prise en charge, d'être protégée et guidée) etc.
Elle peut mener à des COMPORTEMENTS AUTODESTRUCTEURS tels que :
  • La consommation excessive d'alcool ou de drogues (somnifères, tranquillisants, substances toxiques, etc.)
  • Les idées suicidaires ou tentative de suicide
  • Le refus des traitements médicaux nécessaires
  • Une sexualité anormale, dysfonctionnelle ou non existante, etc.
Après une agression, il est souvent difficile de reprendre sa vie en main. Pourtant, plus on agit rapidement pour recevoir l'aide et le soutien nécessaire, plus vite on pourra s'en sortir.

Si certains aspects correspondent à votre situation, parlez-en à votre médecin, votre infirmière, votre intervenante ou à une personne en qui vous avez confiance.